Vent de Raison

Où placer 40 nouvelles éoliennes annuelles ? Près des bases aériennes ?

 

" La Wallonie veut augmenter sa part d’énergies renouvelables à un minimum de 23,5% à l’horizon 2030.
Pour y parvenir, il lui faudra installer 40 éoliennes par an, en moyenne, calcule le ministre wallon de l’Énergie Philippe Henry (Écolo).

«Actuellement, le parc wallon compte 400 éoliennes qui produisent 1 775 gigawattheures, ce qui équivaut à la consommation de 500 000 ménages. En 2030, l’objectif serait d’atteindre une production éolienne de 4 600 gigawattheures», détaille le ministre.

Il faut donc trouver des endroits pour placer 400 nouvelles éoliennes. Une des pistes qui est explorée par la Région wallonne, c’est d’autoriser l’installation d’éoliennes à proximité des bases aériennes militaires.

Beauvechain est donc concerné.

Le député wallon François Desquesnes (cdH) a interrogé le ministre Henry au Parlement pour connaître l’état d’avancement du dossier: «Le gouvernement disait que des discussions seraient relancées avec les autorités fédérales pour limiter au maximum les contraintes d’implantation liées aux activités militaires. Où en sont ces discussions?»

Le Sonégien voulait aussi en savoir plus concernant la publication attendue d’une carte militaire reprenant l’ensemble des contraintes imposées par la Défense.

Les discussions avec le fédéral n’ont pas encore été relancées

François Desquesnes devra faire preuve de patience. Les discussions avec le fédéral n’ont pas encore été relancées.

«Je vais, avec l’aide de mon administration, faire le point sur l’état d’avancement du dossier de déploiement des éoliennes en zone militaire et des négociations, répond Philippe Henry, afin de pouvoir le faire évoluer favorablement à moyen terme et reprendre les discussions avec les autorités fédérales.»

Le député et le ministre ont aussi évoqué le «wind farm filter», un dispositif qui permettrait de limiter les interférences causées par les éoliennes sur les radars de l’armée.

«Il semblerait que cette technologie “ wind farm filter ” ait bien été testée au radar de Florennes. Toutefois, bien que ce dispositif donne, semble-t-il, de bons résultats, ce système poserait un souci d’ordre juridique au niveau de la responsabilité en cas d’incident ou d’accident.» "

Lire l'article sur : lavenir.net ( 29/11/19 ) 
>> Beauvechain: Des éoliennes plus près de la base ? On en est encore loin